Helena Snow : L’Américaine qui fait du bien

Helena Snow : L’Américaine qui fait du bien
6 avril 2021 romainlaborde
Helena Snow - Mouv' Autun 39 : l'éco mag de ceux qui bougent !

Helena Snow - Mouv' Autun 39 : l'éco mag de ceux qui bougent !

Helena Snow – Chissey-en-Morvan

L’Américaine  qui fait du bien

Un parcours riche et instructif

Originaire des Etats-Unis, Héléna a passé une grande partie de sa vie d’adulte en Europe. Diplômée de la Harvard University, tour à tour comédienne, chanteuse de jazz, créatrice d’une boîte de communication et même directrice de la comm pour une fondation au Royaume-Uni, son parcours est riche. Passionnée par les gens et les mécanismes qui les régissent, elle poursuit, en 2014, sa formation en psychothérapie analytique au sein de l’EEPA basé à Paris. Elle ouvre ensuite son cabinet à Tourcoing mais tombe bientôt sous le charme de notre belle région.

Sa philosophie sur la thérapie

Si pour Helena, le but dans la vie est de savoir ouvrir son cœur aux autres, de maintenir la capacité à être dans la joie et l’émerveillement et de cultiver la paix intérieure, elle reconnaît aussi que peu de gens y parviennent. “La raison n’est pas tellement compliquée. On est blessé, encore et encore, et ça démarre très tôt pour certains. Alors c’est une question de survie, on se ferme pour se protéger et petit à petit, cette peur de souffrir encore nous prive de notre joie de vivre.” Mais ce n’est pas irrémédiable !
“Pour moi, mon rôle de thérapeute est de guider mon patient sans jamais le juger ; l’aider à identifier ses blessures et ses ressources afin de trouver le morceau d’or à l’intérieur de lui qui peut transformer une expérience pénible en une expérience de croissance.”
Et pour accomplir cette alchimie, elle s’appuie souvent sur les neurosciences.
“Depuis le 21 e siècle, nous en savons nettement plus sur le cerveau et sur l’impact que les blessures peuvent avoir. Et ce qui est passionnant et très encourageant, c’est que nous savons aujourd’hui que rien n’est figé et qu’il est possible, en effectuant un travail analytique, de ‘remettre de l’ordre’là-dedans”.

Qui vient consulter ?

Jeunes et futurs parents, adolescents, adultes… Mais aussi troisième ou quatrième âge car la retraite offre parfois le temps et la possibilité de faire une analyse profonde de notre parcours de vie. “Comprendre les forces qui nous régissent et trouver une marge de manœuvre plus souple, c’est accessible à tous et à tout âge.”
La langue maternelle d’Helena étant l’anglais, elle est bien sûr en mesure de recevoir des patients anglophones. “Ce n’est pas évident d’entamer une thérapie dans une langue qu’on ne maîtrise pas parfaitement. Je me tiens donc également à la disposition des résidents anglophones du Grand Autunois-Morvan qui se sentent plus à l’aise en anglais. Qu’ils n’hésitent pas à me contacter”.

Et la pandémie dans tout ça ?

“Elle a tout bouleversé. L’impossibilité de planifier les choses, la réelle possibilité de la perte d’emploi, l’accumulation de rôles pour les parents qui doivent tout assumer, les restrictions de liberté et de mouvement, les informations contradictoires sur le virus et ses mutations… C’est interminable et terriblement déstabilisant. Mais si personne ne peut influer sur la pandémie et ses effets, il est néanmoins possible d’acquérir une nouvelle façon de l’affronter et de mieux vivre cette période. Ce n’est pas sorcier et je peux aider”.
La thérapeute vous accueille à Chissey-en Morvan et les mercredis à Autun, en centre-ville.
N’hésitez pas à la contacter pour plus d’informations.

Helena Snow
09 74 74 70 64 – 06 67 75 66 02
helena@alecoute-helenasnow.pro
www.alecoute-helenasnow.pro

Mouv' Mag : l'éco mag de ceux qui bougent