Intermarché : Des fêtes autrement !

Intermarché : Des fêtes autrement !
2 janvier 2018 romainlaborde

Intermarché – Autun

Des fêtes autrement !

Doit-on être forcément perturbé en approchant de la belle table décorée et en s’apercevant que le pain de seigle n’est pas sur la table. Pas de seigle, pas de beurre… pas d’Alsace. Damnation ! Il n’y a pas d’huîtres cette année ! Un regard en cuisine en cachant les cadeaux. Pas d’odeur de dinde farçie. Le cauchemar continu ! Mais ça sent bon tout de même… Alors, l’air de rien, déjà surpris par l’apéro qui met en avant un excellent crémant nous faisant oublier le champagne de l’an dernier, on interroge… “Dis tatie… Je ne renifle pas la farce des escargots ?”. Et là, sans ménagement pour ma gastrono-classico-habitude, la tantine nous acène un retentissant : “Bein… cette année, ça change ! On n’est pas obligé de faire toujours foie gras, Sauternes et papillotes ! Surprise !”.

Tatie fait l’autruche !

Bon, tatie n’est pas complètement déjantée et elle ne pousse son caddie que dans les allées de “son” Intermarché. “Moi je connais bien les rayons et les bouchers, les poissonniers me conseillent”, aime t-elle à nous rappeler. “Et puis, à Bellevue, c’est pratique pour garer ma voiture neuve !”. À part que la première mise en circulation de ladite voiture était en 1998, il faut bien reconnaître que notre aïeule est toujours dans le rythme. Aussi avons-nous été à peine étonnés en découvrant son entrée de coquilles Saint-Jacques avec des légumes anciens que nous avions oubliés ! Un régal ! La soirée est devenue carrément géniale avec l’arrivée d’un assortiment de viande d’autruche et de kangourou. “J’ai trouvé cela original et c’est drôlement bon ! Non ?”, interrogea tatie. En effet, c’était “drôlement bon”, surtout servi avec un super vin du Languedoc.

Ma sœur et mon beau-frère aussi.

Le lendemain, ma sœur ouvrait les portes de sa maison et de son four à toute la tribu. Les bourgognes blancs pas trop frais ouvraient le bal et les citrons sur la nappe décorée annonçaient les huîtres. Sa dinde aux marrons fut à tomber et son Rully accompagnant le foie gras étonna tout le monde. “Moi aussi j’aurais pu cuisiner du cerf ou de la biche mais les traditions ont du bon aussi.”. Ma sœur était un peu jalouse de sa tatie pourtant ses produits étaient magnifiques et ses préparations subtiles. Elles avaient un point commun. Elle aussi avait privilégié l’Intermarché pour ses achats. C’est là que mon beau- frère dit, pour une fois, une phrase intelligente et porteuse d’avenir : “Ah bein dans ce magasin, j’aime bien y aller ! Y sont pros et sympa !”. Vous pouvez être sûr, cela venait du cœur.

Ouvertures exceptionnelles
Dimanches 24 et 31 décembre

Intermarché – Autun
Route de Château-Chinon – ZAC de Bellevue
71400 Autun
03 85 52 40 26
www.intermarche.com

Mouv' Mag : l'éco mag de ceux qui bougent