SASO VAP’e-cig : Comment ça VAP ?

SASO VAP’e-cig : Comment ça VAP ?
20 décembre 2022 romainlaborde

SAS  Saso – Autun

Comment ça VAP ?

Si vous posez la question à Jean-Philippe Lardet, le patron de SAS SASO, il n’hésitera pas à vous répondre illico, en expirant un nuage de vapeur d’eau au parfum délicat : «Ça vap bien !». En près de 10 ans son espace boutique dédié à la vap est devenu la référence. Idéalement situé à deux pas du lycée Bonaparte place du Champs de Mars, des dizaines de clients quelques fois de passage, mais plus souvent très fidèles, viennent s’approvisionner de leur «juice» perso.

Beaucoup moins nocif que le tabac

Presque plus besoin d’en faire l’article. Les spécialistes de la santé sont aujourd’hui convaincus que vapoter est la solution pour dire au revoir au «killer tabac». Faut-il seulement, pour passer le pas salutaire de l’excès de cigarette annonçant une probable tragédie au plaisir de la vapote, être bien conseillé par un pro. Si le mot existait, on pourrait qualifier Jean-Philippe Lardet de «vaporologue. Ce passionné de son métier place le conseil et l’accompagnement au cœur de ses échanges avec ses clients, conscient, ayant vécu le tabagisme et ses conséquences lui-même longtemps. Et il a une image symbolique et parlante pour décrire son parcours : «Je prenais l’autoroute à contresens et maintenant je roule avec plaisir dans le bon sens !».

Pas une simple «épicerie» de la vap

Dès que vous pénétrez dans son espace boutique, vous prenez la mesure de sa démarche et de son état d’esprit : «La Vap n’a jamais subi l’influence de lobbies. Ma philosophie est simple et peu se résumer ainsi : ici, la convivialité sert la technicité pour que la vap rapproche et que le tabac s’éloigne». Les clients patientent avec un petit café offert au bar ou dans un salon aux larges fauteuils. Ils déambulent devant ses étagères où s’alignent les liquides simples ou plus sophistiqués des marques Savouréa ou Mixo. Les grandes marques fabricantes sont devenues des partenaires de Jean-Philippe et lui ont même permis de créer ses propres juices.
Des vaps dégustatives aux 50 ml issus des laborantins en passant par les 10 ml anti-tabagiques, les goûts s’offrent à vous. Car le plaisir doit être au centre de la démarche et de ses futures habitudes.

Pas de combustion, pas de vapeurs d’eau dans les poumons.

L’objet vapo va vous accompagner partout sans déranger votre entourage. Le choix du bon atomiseur et de la box électronique est crucial : «Les conseils sont essentiels et c’est à travers le dialogue que je peux au plus juste orienter mes clients». De la technicité et du… design. Car ils sont beaux ses vapos. La boutique a su évoluer pour offrir le plus grand choix et les meilleurs produits. Jean-Philippe Lardet a su au fil du temps créer presque un club d’aficionados de la vapote pour le meilleur et plus jamais… le pire.

SAS SASO
Jean-Michel Lardet
36, Place du Champ de Mars
71400 AUTUN
03 85 54 45 22
sasovapecig@orange.fr

Mouv' Mag : l'éco mag de ceux qui bougent